Clés de lecture des diagnostics avec O. Héaulme (Diagamter)
11 juillet 2017
Alex d’immonot, épisode 3
12 juillet 2017
Afficher tout

Vendez plus vite grâce au home-staging ! (ITV de F. Boisseau, co-fondateur Home-staging Expert)

Aujourd’hui, pour vendre dans les meilleures conditions, il est devenu nécessaire de “préparer son bien à la vente” pour que l’acquéreur ait envie de votre logement plutôt qu’un autre. En d’autres termes de passer par la case “Home-staging” ! Co-fondateur de Home-Staging Experts, Francky Boisseau qui animera une formation lors des 3e Assises immonot (11 au 13 octobre, Montauban) nous explique comment procéder.

En quoi consiste le home staging ?

Il faut donner vie au logement pour donner envie ! L’intérêt du home staging est de préparer le bien en fonction de la cible d’acquéreurs potentiels. En effet, le home staging ne consiste pas à dépersonnaliser pour plaire au plus grand nombre. Cela est aberrant ! Par exemple, la cible pour une maison en périphérie de ville avec 3 chambres sera une famille. Il faut dont mettre en avant les chambres et le salon. Tout comme une maison de 3 chambres avec piscine couverte, que je prépare actuellement en région parisienne, s’adresse à des acquéreurs plutôt aisés. Le type de mobilier et l’espace intérieur doivent coller aux attentes de la clientèle. Une mezzanine sera notamment mise à profit pour faire une 4e chambre, utilisée pour recevoir les amis.

Quels sont les bénéfices pour le vendeur ?

Une opération de home staging permet de se donner les moyens de vendre plus vite et dans la fourchette de prix haute. C’est une étape importante à respecter plutôt que de mettre en ventre trop vite et de devoir baisser le prix par la suite faute de contacts. Sachant que le home stagist réalise une séance photo pour les besoins de la publicité presse et internet. N’oublions pas que la maison reste l’achat le plus cher dans la vie des particuliers, ils seront d’autant plus séduits que le bien sera vraiment attractif.

Comment se déroule une séance de home staging ?

Le home staging ne vise pas à transformer le bien ou à faire des travaux, comme le montrent des émissions de télé. Le home staging consiste à mettre en scène le produit. Cela revient à lui trouver un bel emballage, mais on ne touche pas au produit en lui-même. Soyons clair, un papier peint à fleur dans une chambre n’a jamais empêché de vendre une maison. Cela peut correspondre au goût de certains acquéreurs. Si le professionnel a fixé le bon prix de vente, la maison se négociera sans difficulté. Dans tous les cas, il vaut mieux conserver les matériaux d’origine, comme un carrelage marron, plutôt que de le recouvrir avec des dalles plastique. Cela peut être tendance sur l’instant, mais n’est que poudre aux yeux. Sachant qu’il y a de grandes chances que cette décoration ne plaise pas à l’acquéreur, qui changera à son tour !

Combien de temps vous faut-il pour intervenir ?

Dès lors que le professionnel de l’immobilier nous confie un projet, il nous faut entre 2 et 5 jours de travail selon la surface du bien. On distingue deux cas de figure.

  • Soit le logement est vide et nous le remeublons intégralement en fonction de la cible de clients et de l’espace pour le rendre plus attractif. Car tous les trous, tâches sur les murs le dévalorisent…
  • Soit il est occupé, et nous allons retirer les meubles trop encombrants pour les remplacer par du mobilier et des accessoires complémentaires mieux appropriés. Dans les deux situations, nous organisons une séance photo avec un professionnel pour disposer d’une douzaine de bons clichés de la maison ou de l’appartement.

Pourquoi le home staging devient incontournable ?

Il est essentiel que le professionnel de l’immobilier présente un bien « clé en main ». Le coût de la séance de home staging doit être intégré dans le prix de vente, car la transaction est facilitée. Il faut prévoir un budget compris entre 2 000 € et 2 500 €. Cela assure une belle promotion au bien, et valorise l’intervention du notaire négociateur. C’est sans doute une pratique à généraliser pour prendre des parts de marché sur les ventes entre particuliers. Elles représentent environ 30 % des transactions, alors que dans les autres pays européens elles ne dépassent pas les 5 % !

Chargement...